collection

1 = 3

5 programmes — 1964-1964
La roublardise de Jean Yanne et la malice de Jacques Martin font des merveilles d'humour dans ces cinq émissions. Les sketchs qu'ils ont écrit et qu'ils interprètent, accompagnés d'autres comédiens, sont tantôt loufoques, tantôt parodiques. 
Première émission

Un boucher attendri, un tango politique, le fléau des rongeurs d'ongles, la vérité sur Chopin, des routiers mélomanes et une ode au genou... Voilà quelques uns des sketchs exquis écrits et interprétés par le duo de trublions qu'étaient Jean Yanne et Jacques Martin. Délicieux !

Deuxième émission

Jean Yanne et Jacques Martin tournent en dérision l'armée, la sécurité routière, la musique classique, la vie de bureau, les films de guerre, ou encore les fakirs... Des sketchs à l'humour potache et absurde qu'ils se régalaient à écrire et interpréter.

Troisième émission

Dans cet épisode Jean Yanne et Jacques Martin donnent des conseils de drague, racontent l'invention du twist, ou plutôt du twistus, se moquent du service militaire, imaginent l'armée napoléonienne en équipe cycliste, et parodient un gala de charité ringard. Truculent !

Quatrième émission
Jacques Martin et Jean Yanne révèlent la vérité sur le Manneken-Pis, avec la complicité de Sacha Distel, font le tour du monde de la chanson folklorique, racontent la véritable histoire de la saucisse de Strasbourg, continuent de prodiguer leurs conseils de séduction et parodient un magazine masculin. Savoureux !
Cinquième émission

Comment circuler en délégation ? Comment conserver son âme d'enfant ? Comment obtenir une scène de ménage digne de ce nom ? Jacques Martin et Jean Yanne vous prodiguent leurs bons conseils.

Danièle Rocca et Jean Carmet

Sketch présentant un couple, interprété par Danièle Rocca et Jean Carmet, qui reçoit un appel dans son salon. La femme répond à M. Riveraine qui souhaitait parler à son mari, tandis que ce dernier mime les réponses. M.Riveraine souhaite emprunter de l’argent à l’époux et profite de sa prétendue absence pour tenter de séduire sa femme.

Les Magiciens
Ce soir sur scène, des prestidigitateurs, des illusionnistes, des mentalistes mais aussi des chanteurs, des imitateurs et des comiques ! Parmi les plus connus : Sim, Fernand Raynaud, Jean Marais, Mir et Miroska, et Charles Trenet.
Les Fumeurs

Voici une émission qui ne pourrait plus exister aujourd'hui, car on y célèbre les fumeurs ! Cigarettes, cigares, pipes, calumets et autres narguilés ponctuent le spectacle. On retrouve notamment Annie Cordy, les Peters Sisters, Jean Richard, Jacques Courtois, Fernand Raynaud, Francis Blanche, Pierre Sabbagh, Claude Darget...

De trente six pays

Jean Nohain reçoit des artistes étrangers "amis de la France", Gino Cervi, Foujita, Marthe Bibesco et Eddie Constantine. Sous leurs yeux se succèdent des numéros variés issus des quatre coins du globe : mariachis, chanteuses québécoise, latine ou slave, ballets cosmopolites, duo d'acrobates sino-finlandais... mais aussi Marcel Amont avec l'accent espagnol !

L'Enfance

Ce soir, une émission à la gloire des bambins ! Au menu, des orchestres d'enfants, de jeunes ballerines, des jongleurs, des sketchs avec Jean Richard, Michel Galabru, et Raymond Devos, les chansons de Marcel Amont, le numéro de ventriloque de Jacques Courtois, un petit virtuose du piano, les Petits chanteurs à la Croix de bois, et bien plus encore...

Bourvil

Le présentateur de cette émission parodique invite en plateau un “Français moyen”, M. Gapaillon, pour discuter avec des personnalités publiques. Bourvil souligne avec humour le décalage entre cet homme de classe populaire et les intellectuels, vedettes ou représentants de l’autorité avec qui il s’entretient.

La Nuit électrique à Bruxelles

Sous un chapiteau bruxellois, Jean Nohain présente de nombreux numéros. Chanteurs, comiques, mais aussi dresseurs, trapézistes ou magiciens se succèdent sur la piste. Il propose également un drôle de jeu à Eddie Constantine, qui doit reconnaître ses partenaires de cinéma cachées sous des cagoules, "Je peux toucher ?"

Les PTT

Jean Nohain célèbre ce soir les agents des PTT. Pour l'occasion il a réuni, entre autres, Sidney Bechet, Achille Zavatta, Annie Cordy, Mado Robin, Eddie Constantine, Robert Lamoureux, Roger Pierre, Jean-Marc Thibault, Maurice Chevalier, Martine Carol et Jean Marais en apprenti fakir !

La Batellerie

Jean Nohain salue ce soir la famille des bateliers et des mariniers. Et pour nous divertir Pauline Carton raconte l'histoire de la gaffe, Guy Béart chante l'Eau vive, Raymond Devos et Robert Dhéry interprètent des sketchs, June Richmond nous dit Viens danser, et Gilbert Bécaud chante Le jour où la pluie viendra, et Alleluïa.

La Chanson

La chanson est à l'honneur dans ce numéro ! Pendant que trois compositeurs doivent créer une chanson sur un prénom et des notes tirées au sort, de nombreux artistes se succèdent sur scène et se livrent à de petits jeux. On retrouve notamment Jacqueline Maillan, Francis Blanche, Line Renaud, Luis Mariano et Marcel Amont, et Aïda Aznavour, la "sœur de".

Le Textile

Jean Nohain met ce soir à l'honneur les métiers de la mode et du textile. L'élégance est au rendez-vous ! Avec les prestations de Marcel Amont en costume d'époque, de Fernand Raynaud, du mime Marceau, et d'un grand acteur déguisé en Georges Brassens -le reconnaîtrez-vous ? Robert Lamoureux se prête quant à lui à un jeu quelque peu sexiste...