Assignés à résidence : indésirables mais inexpulsables | madelen

Envoyé spécial

Assignés à résidence : indésirables mais inexpulsables

0H33 — 05-11-2015

En France, huit étrangers condamnés pour des faits de terrorisme sont assignés à résidence. Ces hommes auraient dû être expulsés, mais la Cour européenne des droits de l’homme a interdit à l’État de les renvoyer dans leur pays d’origine, où ils risquent la peine de mort ou la torture. Qui sont ces hommes ? Sont-ils dangereux ? Enquête sur ces assignés à résidence.

Lecture