L'Heure de vérité

Bernard Tapie

0H49 — 10-10-1993 — Réal : Jean Luc Leridon

"Je crois que j'ai été heureux jusqu'au moment où j'ai décidé de faire de la politique…". Au lendemain de la demande de levée de son immunité parlementaire dans le cadre de l'affaire Testut, et tandis que l'affaire OM-Valenciennes attend son prochain épisode, Bernard Tapie revient sur le football, son expérience de chef d’entreprise et les problèmes de société.

Lecture
Jean-Marie Le Pen

Février 1984 , quelques mois après les derniers scrutins électoraux qui ont confirmé la montée du Front National, Jean-Marie Le Pen est l'invité de l'Heure de Vérité. Il est interrogé par Alain Duhamel, Jean-Luc Servan Schreiber et Albert Duroy sur notamment son image, la peine de mort et Klaus Barbie.

Roi Hassan II du Maroc

En décembre 1989, l'Heure de Vérité installe ses caméras au Palais Royal de Rabat pour interviewer le roi Hassan II du Maroc. Deux mois après l'affaire du voile de Creil, Hassan II est interrogé sur ce sujet sensible ainsi que sur l'état des prisons marocaines, et les conséquences de la chute du bloc communiste sur le Maghreb.

Ségolène Royal

"La France n’est pas la machine à laver du monde entier" ! À l’aube de ses 40 ans, la ministre de l'Environnement, revient sur le transport de matières dangereuses, la reconquête des paysages, la lutte contre le bruit, "les socialistes qui vont mal", les banlieues, la médiatisation de la naissance de son quatrième enfant... tout en balançant quelques piques.

Jacques Calvet

Octobre 1988, Jacques Calvet est le premier chef d'entreprise invité à participer à l'émission L'heure de vérité. Le numéro un du groupe PSA Peugeot-Citroën est interrogé sur son succès à la tête du constructeur français. Jacques Calvet répond également aux questions concernant l'Europe, la fiscalité, l'environnement et la lutte anti-pollution.

Harlem Desir

Août 1987, moins d'un an avant les élections présidentielles de 1988, Harlem Désir est l'invité de L'heure de vérité. Le leader de SOS Racisme est interrogé sur ses propos envers des policiers et sur le Front National. Alain Duhamel l'interroge également sur ses relations avec le parti socialiste.

Ségolène Royal

Juin 1994, au lendemain de la démission de Michel Rocard de son poste de premier secrétaire du Parti Socialiste, Ségolène Royal est l'invité de L'Heure de vérité. A un an de l'élection présidentielle, la dirigeante socialiste est interrogée sur les clans qui minent le fonctionnement du parti et sur le nouveau projet de la gauche démocratique.

Jean Marie Le Pen

En 1990, le Front national est en pleine ascension. Son président Jean-Marie Le Pen, galvanisé par les résultats des sondages, répond aux questions des journalistes de L'Heure de vérité avec son habituelle faconde. Il critique la politique du gouvernement socialiste et développe les thèmes qui lui sont chers : l'immigration et la préférence nationale.

Élisabeth Badinter

Elisabeth Badinter, professeure de philosophie et écrivaine, répond aux questions des journalistes à propos de la famille, l'intolérance et les intégrismes, les phénomènes menaçant la cohésion sociale, et la place de la femme dans la société. Elle s'exprime vertement contre l'idée de quotas imposant la parité : "Je trouve humiliant qu'on me définisse par mon utérus".

Nicolas Sarkozy

Janvier 1995, à six mois de l'élection présidentielle Nicolas Sarkozy, alors ministre du Budget, de la Communication, et porte-parole du gouvernement, est l'invité de l'heure de vérité. Il est interrogé successivement par Erik Izraelewicz, Alain Duhamel et enfin Albert du Roy.

Mgr Henri d'Orléans, comte de Paris

Pour sa première participation à une émission politique à la télévision, le prince Henri d'Orléans, 86 ans, s’exprime sur ses relations avec le Général de Gaulle. Puis le comte de Paris revient sur la monarchie sociale, François Mitterrand, la vie politique, mai 1968, les syndicats, la République, l’insécurité, les médias et l’immigration.

Bernard Tapie

Juin 1990. Un an après son élection en tant que député des Bouches-du-Rhône, Bernard Tapie répond aux questions d'Alain Duhamel, Jean-Marie Colombani et Albert du Roy. Il revient sur son engagement politique, sur sa méthode, ainsi que sur le cumul de son mandat électoral avec ses activités de chef d'entreprise et de président de l'Olympique de Marseille.

Khalida Messaoudi

Avril 1995, Khalida Messaoudi, vice-présidente du mouvement algérien pour la République et auteur du livre Une Algérienne debout est l'invitée de L'heure de vérité. Le destin du peuple algérien et les liens qui l'unissent à la France sont les principaux thèmes abordés au cours de l'émission.

François Mitterrand

Novembre 1983. En pleine crise des euromissiles, François Mitterrand président de la République vient expliquer les tensions dans les négociations et les risques de guerre. Face à ce risque, le président de la République évoque la nécessité de lancer la construction d'abris anti-atomiques.

Jacques-Yves Cousteau

Le début de l'émission est interrompu par un flash sur le voyage surprise de Mitterrand dans Sarajevo assiégée. Réaction admirative de Cousteau : "il est gonflé" ! Le commandant est ensuite invité à répondre aux questions de Bernard Rapp et Jean-Marie Colombani à propos de la préservation de l'environnement. Diffusion de son film présenté au Sommet de Rio.

Édouard Balladur

Une Heure de vérité exceptionnelle par sa durée et ses circonstances : en février 1994, Edouard Balladur, RPR, est à la tête du gouvernement depuis dix mois, durant le second mandat du président socialiste François Mitterrand. Après un préambule à propos du drame de Sarajevo, le premier ministre de la cohabitation défend son action et sa méthode.

Jean-Marie Le Pen

Mai 1989, à un mois des élections européennes, Jean-Marie Le Pen est l'invité de L'Heure de vérité. Le leader du Front National est interrogé sur sa capacité à peser sur la vie politique française, son bilan de député européen et sur ce qu'il attend des prochaines élections européennes.

Raymond Barre

Après 10 mois de silence médiatique, Raymond Barre s'exprime, en ce début d'année 1987. Il répond aux questions successives de Catherine Ney, Alain Duhamel et Albert du Roy. Interrogé au sujet de son éventuelle candidature à l'élection présidentielle de 1988, il déclare : " Il y a beaucoup de lièvres aujourd'hui, laissez-moi être la tortue... "

Jacques Chirac

En avril 1988, Jacques Chirac est à la fois premier ministre de François Mitterrand - c'est la cohabitation - et candidat à l'élection présidentielle. Il répond aux questions des journalistes et des téléspectateurs sur son programme pour le septennat, et critique l'action, ou plutôt le manque d'action, de Mitterrand, qu'il considère comme son principal adversaire.

Claude Pompidou

Invitée pour le 20ème anniversaire de la mort de son mari, Claude Pompidou exprime son émotion et son angoisse en préambule aux entretiens. Elle répond successivement aux questions de Jean-Marie Colombani, Alain Duhamel et Catherine Nay, à propos de sa vie avec Pompidou avant 1958, du parcours politique de son époux, et de son influence artistique sur le président.

Simone Veil

Mai 1993, le ministre d'Etat, ministre des affaires sociales, de la santé et de la ville, Simone Veil est l'invitée de la 199e Heure de vérité. François Henri de Virieu présente les journalistes qui vont interroger Simone Veil et les principaux thèmes abordés au cours de l'émission : les problèmes des banlieues, la réforme du code de la nationalité.