Chorus

Jacques Higelin

0H25 — 01-10-1978 — Réal : Don Kent

Poète flamboyant et interprète de génie, Jacques Higelin, accompagné de ses musiciens, chante sur la scène du Théâtre de l'Empire. Extravagant, à l'image de son costume de scène et de ses incursions dans le public, il livre, comme à son habitude, une performance généreuse et captivante.

Lecture
The Clash (2/2)

Le mythique groupe britannique The Clash, mené par son charismatique leader Joe Strummer, électrise le Palace de son énergie insolente, rageuse et rebelle. Punk is not dead !

Philip Catherine, Larry Coryell, John McLaughlin et Paco de Lucia

Quatre guitaristes de génie, le belge Philip Catherine, l’américain Larry Coryell, l'espagnol Paco de Lucia et l'anglais John McLaughlin, sont réunis sur la scène pour la grande joie de nos oreilles. Deux magnifiques duos, puis un quatuor mémorable, à montrer à tous les apprentis guitaristes !

The Stray Cats

Formés à New-York, puis exilés à Londres pour trouver le succès loin des standards pudiques américains, The Stray Cats se livrent ici, entre leurs tubes les plus connus et leur présence scénique électrique, au micro d'Antoine de Caunes.

The Clash (1/2)

Le mythique groupe britannique The Clash, mené par son charismatique leader Joe Strummer, électrise le Palace de son énergie insolente et rebelle. Punk is not dead !

James Brown (1/2)

Qu'il a dû faire chaud ce soir là à l'hippodrome de Pantin ! James Brown, accompagné de ses musiciens, a offert au public un show intense, mêlant les rythmes endiablés du funk et les envolées sensuelles de la soul. Une performance culte de Mr Dynamite !

Magma

Connaissez-vous la zeuhl ? Ce genre musical mêlant rock progressif, jazz et chant chorale a été créé par Magma, dont il est le principal représentant. Derrière sa batterie, presque en transe, Christian Vander, chante en kobaïen, un langage qu'il a inventé pour correspondre avec l'univers tout entier... Fascinant !

Madness

Popularisant le ska grâce à leur tube planétaire One step beyond, le groupe anglais Madness s'amuse sur scène. Un style élégant et joyeux, qui ne se prend pas au sérieux, comme avec cette reprise du Lac des Cygnes de Tchaïkovski. Attention, l'envie de sautiller est irrépressible !

Burning Spear

Figure historique de la musique jamaïcaine, Winston Rodney, alias Burning Spear, propose un reggae roots, spirituel, voire mystique. Sur un rythme lent et des cuivres lumineux, il scande de sa voix perçante et rocailleuse des messages influencés par le rastafarisme et l'activisme politique.

Vince Taylor

Voilà un rockeur, un vrai ! Cheveux gominés et déhanché diabolique ! Vince Taylor, "l'archange noir du rock", a connu dans sa carrière quelques hauts, et beaucoup de bas... David Bowie se serait d'ailleurs inspiré de lui pour créer le personnage de Ziggy Stardust. Son concert débute par le tube qui le rendit célèbre en 1959, Brand new Cadillac.

Trust

Moulé dans sa tenue de cuir noir, dégoulinant de sueur, Bernie Bonvoisin scande des textes engagés sur un rock brutal aux riffs de guitare puissants. C'est ça Trust ! Parmi les cinq morceaux joués se trouve le titre polémique Le mitard, qui reprend un texte de l'ancien ennemi public n°1, Jacques Mesrine.

ZZ Top (1/2)

Deux très longues barbes, deux chapeaux et deux guitares, les ZZ Top et leur look immuable nous offrent quatre excellents morceaux de ce rock teinté de blues, qui fleure bon le sud des Etats-Unis. Du lourd !

Police (1/2)

Le charisme naturel de Sting, sa voix pure et puissante, et un style original très reconnaissable, voilà la recette du succès pour les membres de Police. Ils se présentent ici après seulement deux albums, mais ont déjà assuré leur statut de groupe mythique, avec plusieurs tubes planétaires, qui traverseront les générations.

Tom Waits

Avec son allure de dandy loufoque et sa voix rocailleuse si particulière, Tom Waits envoûte son auditoire. Présenté par Antoine de Caunes comme le poète de "l'american way of life", son blues teinté de jazz nous transporte dans un univers sensible et imagé.

Johnny Winter

Le bluesman américain Johnny Winter accéda au Panthéon du rock grâce à son excellent jeu de guitare et à son chant rocailleux. Lui et ses musiciens Jon Paris et Bobby Torello, nous offrent un concert spectaculaire, fait de mémorables solos de guitare et de batterie, et même d'un échange d'instruments !

Kraftwerk

Les quatre hommes-machines de Kraftwerk, mythiques pionniers de la musique électronique, investissent la scène du Théâtre de l'Empire. Leur mise en scène travaillée et leur musique presque expérimentale pour l'époque, marquée par les premières utilisations des vocodeurs, font de cette performance un moment fascinant...

Le Groupe Bijou

Le rock pur et sans fioritures de Bijou leur a permis de se faire un nom au panthéon du rock français. S'ils n'ont pas connu le même succès que Téléphone ou Trust, ils peuvent néanmoins se targuer d'une collaboration avec le grand Serge Gainsbourg.

Joe Jackson

Jeune dandy en costume-cravate, l'anglais Joe Jackson propose un rock punchy et accrocheur, influencé aussi bien par le jazz que par le ska. A la dernière chanson, reprise du chanteur jamaïcain Jimmy Cliff, le public ne résiste pas à se lever pour danser au plus près du chanteur.

The Jam

Malgré leurs tenues de gentils garçons évoquant les mods, The Jam est issu de la première vague punk anglaise. Ce trio marque les esprit par son mélange punk, rock sixties, pop et rythm & blues. Un style hargneux et surexcité, à l'image des six morceaux qu'ils interprètent ici.

Magma

Magma, groupe mythique de rock progressif français, est de retour dans Chorus trois ans après son premier passage. Toujours aussi intense, le batteur et leader du groupe Christian Vander, embarque ses musiciens et choristes, pour deux morceaux de zeuhl captivants, évidemment chantés en kobaïen.

Dire Straits

A contre-courant du rock'n'roll puissant des années 70 et 80, la musique de Dire Straits est ronde, chaleureuse et subtile, grâce notamment à la virtuosité et à la voix profonde de Mark Knopfler. A l'occasion de ce Chorus ils se produisent pour la première fois en France. Entre deux morceaux le chanteur répond aux questions de Patrice Blanc-Francard.