Jacques Tati ne perd pas son temps | madelen

Reflets de Cannes

Jacques Tati ne perd pas son temps

0H21 — 04-05-1958 — Réal : François Chalais

Mon oncle est présenté à Cannes après trois années de travail. Interrogé sur sa prétendue lenteur, Tati détaille les étapes nécessaires pour ce film -recherche de décors et interprètes, sonorisation, choix minutieux des couleurs- et s'étonne presque d’avoir déjà fini... Par ailleurs, cette chronique festivalière permet d'assister à la rencontre entre deux stars, Michèle Morgan et Yul Brynner !

Lecture