L'Amour c'est gai, l'amour c'est triste | madelen

L'Amour c'est gai, l'amour c'est triste

1H30 — 01-01-1971 — Réal : Jean Daniel Pollet

Le lunaire et timide Léon (Claude Melki) partage son atelier de tailleur avec sa sœur, la fantasque Marie (Bernadette Lafont), qui pratique la voyance... officiellement. Les clients de l’un et de l’autre se croisent, ainsi que l’encombrant Maxime et une Bretonne suicidaire dont Léon tombe secrètement amoureux. Une comédie à la fois burlesque et mélancolique.

Lecture