Apostrophes

Les Livres du mois

1H14 — 15-05-1987 — Réal : Jean Luc Leridon

Cinq auteurs et cinq sujets bien différents au programme de cet Apostrophes : Jacques Higelin et ses lettres d'amour, Jean Marais et sa correspondance avec Cocteau, Kenize Mourad et la vie romanesque de sa mère, Francis Ambrière et les poèmes de Marceline Desbordes-Valmore, Loup Durand et un enfant traqué pendant la guerre.

Lecture
Romain Gary et Emile Ajar

Un romancier mène plusieurs vies… Paul Pavlowitch, Michel Tournier, Gérard Mendel et François Bondy tentent de cerner la personnalité de Romain Gary. Pourquoi l’écrivain a t-il décidé, à partir de 1973, de créer une œuvre parallèle à la sienne sous le pseudonyme d'Emile Ajar?

Claude Levi Strauss

Claude Levi Strauss reçoit Bernard Pivot dans son bureau à Paris. Le savant de réputation mondiale revient sur l’utilité de l’ethnologie, sa carrière de professeur de philosophie, son goût de l’aventure, son premier voyage au Brésil en 1935, ses débuts d'ethnologue sur le terrain et ses recherches sur les liens de parenté, les règles du mariage, les mythes.

François Mitterrand et ses invités

François Mitterrand est l’invité principal de Bernard Pivot. Le Premier secrétaire du Parti socialiste a choisi d’être accompagné, sur le plateau, de Michel Tournier, Paul Guimard, Patrick Modiano et Emmanuel Le Roy Ladurie. Ensemble, ils échangent sur l’écriture, la politique, l‘Histoire, la littérature, la forêt, la mer.

Marguerite Duras

Bernard Pivot reçoit Marguerite Duras dont le dernier livre L’amant a été vendu à 100 000 exemplaires en quatre semaines. L’écrivaine raconte sa rencontre, sur un bac traversant le Mékong, avec un riche chinois qui changera sa vie. Elle se livre sur son enfance, ses relations avec sa mère et ses frères, son alcoolisme, le désir, François Mitterrand…

La Dernière d'Apostrophes

"Et oui, bonsoir à tous, voici donc la 724ème et dernière émission d’Apostrophes. La première ayant eu lieu il y a 15 ans et demi… ". Georges Lubin invité d’honneur, 80 écrivains assis en plateau, Cabu et Wolinski illustrant les thèmes abordés, des extraits d’émissions précédentes, Rachmaninov une dernière fois au générique…

Comment l'intelligence vient aux enfants

Le cerveau est une machine hors du commun, en témoigne la capacité d'apprentissage exceptionnelle des enfants. Pour comprendre comment les enfants sont capables d'emmagasiner autant d’informations et les processus qui affectent leur développement, psychologues et écrivains évoquent leurs recherches et leurs propres souvenirs d’enfance.

Les nouveaux philosophes sont-ils de droite ou de gauche ?

Bernard Pivot reçoit Bernard-Henri Levy, André Glucksmann et Maurice Clavel. Face à eux, François Aubral et Xavier Delcourt, contestataires de la nouvelle philosophie. Pour eux, elle est "nulle et dérisoire", ses penseurs "se vautrent dans la mare aux balivernes avec les mystificateurs". Puis les esprits s’échauffent autour du concept politique...

L'Historien le sociologue et le romancier

"Un historien, un sociologue et un romancier ont-ils des curiosités communes ?". Fernand Braudel, Pierre Bourdieu et Max Gallo échangent sur les rapports et les interférences entre ces trois disciplines. Les thèmes abordés sont le capitalisme, l’économie de marché, la culture, les goûts conditionnés par notre place dans la société, la politique et l’argent…

À quoi servent les philosophes ?

"À quoi servent les philosophes ?". "À rien", selon Vladimir Jankelevitch ! Le philosophe et musicologue est accompagné de François George et de Blandine Barret Kriegel. Ensemble, ils s’entretiennent sur l’utilité de la philosophie, l'engagement politique, la morale, l’enseignement, la guerre, le charme, la beauté, l'amour, la joie, la mort.

Ca va saigner

« Le sang du Christ, le prix du sang, les dons de sang, les crimes qui glacent le sang… ». Pour son émission dont le fil rouge est le sang, Bernard Pivot accueille le docteur Charles Mérieux, Jean-Paul Roux, Jean Héritier, Jean-Michel Nicollet et Pierre Darmon.

Les Intellectuels face à l'histoire du communisme

Un sinologue, une sociologue, une députée européenne communiste et un membre du PCF dialoguent au sujet des intellectuels et du communisme ! Puis le sinologue déclare à la députée que son ouvrage, traitant de la Chine, est d’une stupidité totale… ou alors une escroquerie...

La Guerre

Dans son horreur et ses mystères, la guerre enfièvre la plume d'écrivains et historiens par centaines. Invitation à pénétrer les sombres rivages de ce courant littéraire, plusieurs lettrés dévoilent leurs témoignages et investigations sur des épisodes de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre d'Algérie.

Quelques gens d'aujourd'hui

Ils sont jeunes et n'ont qu'une seule ambition : mettre sur papier leurs idées, leurs chimères, leurs engagements. Parmi les invités, de prometteurs jeunes romanciers sont venus parler de leurs ouvrages. Mais l'on découvre également un jeune prêtre dont l'objectif est tout autre : vivre dans un milieu qui n'est absolument pas le sien.

Sade sadien sadiste sado sadique

“Il est très doux de scandaliser : il existe là un petit triomphe pour l’orgueil qui n’est nullement à dédaigner.” C'est en ces termes que s'exprimait le Marquis de Sade dans La Philosophie du boudoir. Et c'est triomphant qu'il serait s'il assistait à cette émission où l'admiration succède aux remous provoqués par l'ignominie de ses écrits.

La Vie est un long fleuve tranquille

Cinq invités écrivains dont la vie n’a rien eu d’"un long fleuve tranquille" sont au programme ce soir. Le récit du voyage en voiture d'Ella Maillart avec une amie à travers l'Inde et l'Afghanistan dans les années 30 est à ne pas manquer !

De George Sand à Ménie Grégoire, l'émancipation de la femme

Hommage à George Sand, précurseure d'un mouvement littéraire féminin et féministe. Cette figure de la littérature française représente à elle seule tous les aspects dont il est ici question : l'indépendance, l'émancipation, l'ambition. Les invitées sont des femmes qui se reconnaissent dans les valeurs défendues par la baronne Dudevant.

Les Lectures de Jeanne Moreau

Interdite de lecture par son père, Jeanne Moreau découvre au fil des années « la liberté intérieure et l’intouchabilité » qu’offrent les livres. En compagnie d’Henriette Jelinek, Philippe Druillet, Bernard Loiseau, Georges Arthur Goldschmidt et Michel Tournier, elle échange sur Goethe, Handke, Heidegger, Flaubert et les recettes de cuisine !

Libéral ? Vous avez dit libéral ?

« D’un côté John Kenneth Galbraith, idéologue de la gauche américaine et de l’autre Raymond Aron penseur de la droite européenne. La confrontation de deux libéralismes, le choc de deux intelligences » ! (Le Nouvel Économiste).

Pétain, Laval, Brasillach

Pétain, Laval, Brasillach, la collaboration… Gilles Perrault, Marc Ferro, Anne Brassié et les autres invités échangent sur l’occupation de Paris, les relations entre le maréchal Pétain et Pierre Laval, leur participation à la déportation des Juifs et l’antisémitisme de Robert Brasillach.

250ème émission : Borges et Le Clézio enfin à Apostrophes

Bernard Pivot interviewe, chez eux, Jean-Marie Gustave Le Clézio puis Jorgue Louis Borges. Le premier, qui fuit habituellement les micros et les caméras, évoque le silence, le désert, son rejet des villes et de l’argent. L’auteur argentin s’exprime sur sa conception de l’écrivain, sa cécité, son passé de bibliothécaire et sa passion des langues.