série documentaire

Banlieusards : 40 ans à Chanteloup les Vignes

1 saison — 2014-2014 — Réal : Michel Royer

Il était une fois Chanteloup-les Vignes, petit village francilien au nom qui sent bon la campagne. Une municipalité avec ses habitants cosmopolites. Pourtant en 1973, elle connait un véritable bouleversement, la construction d'une cité HLM. Théâtre d'épreuves et d'espoir, cette ville est celle de Julien Massenya, co-auteur du documentaire.

Lecture
1

Première partie

Jusqu’en 1973, Chanteloup-les-Vignes est un petit village agricole de l’ouest parisien. A cette date, l'État impose la construction, dans les champs alentours, de la cité "La Noé". Retour cet édifice imaginé par Emile Aillaud, décoré par Fabio Rieti, investi par les immigrés, frappé par le chômage et géré héroïquement par son maire et ses éducateurs.

2

Seconde partie

Chanteloup-les Vignes sera, pendant 40 ans, la banlieue la plus filmée de la région parisienne. Chaque événement va y être amplifié par les médias, tandis qu'en 1995, Mathieu Kassowitz y tourne La Haine. Entre rêves et tensions en tous genres, élus locaux, habitants et associations se mobilisent pour faire de cette ville un exemple de solidarité.