Entretiens avec - Julien Gracq | madelen

série

Entretiens avec - Julien Gracq

1 saison — 1977
Ces entretiens, enregistrés en 1977, sont l'occasion d’un dialogue subtil entre Jean Daive et l’auteur des Lettrines. Julien Gracq est invité à se replonger dans son œuvre protéiforme, marquée par sa formation de géographe, sa volonté de créer des personnages "transparents", et son goût pour la "littérature fragmentaire" …
Lecture

S1E1

Quand il relit son roman Les Eaux étroites, Julien Gracq est frappé par sa dépendance à un rythme pris dans le temps scolaire, une alternance entre le travail et les vacances. Il évoque ce temps privilégié des découvertes, qui donne lieu à un sentiment de frustration parce qu’il est forcément court, avant le retour au banal et au quotidien... 

S1E2

Retour avec Julien Gracq sur la « mécanique du paysage » dans trois de ces textes réunis dans un même recueil, La route, La Presqu'île et Le Roi Cophetua.

a plus grande difficulté à écrire une fiction qu'un essai. La méconnaissance de nombreux critiques de l'importance du sujet dans un livre. L'impossibilité pour le romancier de prendre du recul par rapport à ce qu'il écrit. La route, élément constant de ses oeuvres ; comment le voyage est une rupture. Le caractère disponible de ses personnages. Le double sens du titre "La Presqu'île". Le sujet de la dernière nouvelle de ce recueil "Le Roi COPHUETURA" (entretien Jean DAIVE, 20'45 ").

S1E3

« Je ne crois pas que Gracq est un homme qui ait beaucoup espéré dans sa vie » déclare André Pieyre de Mandiargues , soulignant combien, derrière son apparence souriante et courtoise se dissimule un côté volcanique et irritable. Julien Gracq parle du rapport entre l’auteur et ses personnages, et récuse l'idée de la mort comme thème obsédant de ses livres.

S1E4

« J’ai une certaine méfiance vis-à-vis de la vie intérieure » murmure Julien Gracq, qui n’aime pas beaucoup la forme du journal. Interrogé à propos des deux volumes de Lettrines, il les qualifie d’ouvrages « fragmentaires », pour lui caractéristiques de l’époque contemporaine.

S1E5

Julien Gracq s’interroge à propos de la dévaluation actuelle de la littérature dans l'échelle des Beaux-Arts. Le choc d’une lecture n’est pour lui par très différent de celui provoqué par un paysage ou un voyage. Perception et mémoire sont les deux fonctions à l'origine de l'imagination...