F - Chroniques d'un féminisme ordinaire | madelen

série

F - Chroniques d'un féminisme ordinaire

1 saison — — Réal : Claire Jéhanno/Adrien Le Blond

INALAB. " Et toi, t'es féministe ? " À priori, la question paraît simple. Et pourtant, Claire ne sait pas vraiment y répondre. Elle explore son quotidien et les archives de la radio pour tenter de tracer les contours d'un féminisme ordinaire, ni militant, ni combatif. 

Lecture

Mère au foyer, fille au travail

Dans la famille de Claire, les rôles étaient répartis de façon traditionnelle : mère au foyer, père au boulot. En quoi cela a-t-il influencé sa vision des femmes ? Qu'en garde-t-elle aujourd'hui ? Un portrait de famille au son de la radio, qui pourrait bien vous interroger sur la manière dont vous avez grandi...

Le sport, avec et sans testostérone

Quand elle était petite, Claire faisait de la danse. Douze ans de danse et jamais aucun garçon sur le parquet... Tandis qu'à la radio, le sport était toujours un truc de mecs... Enfin, peut-être pas complètement...

Dialogue à bras le corps

La dernière fois que vous vous êtes regardé.e entièrement nu.e dans un miroir ? Vous avez pensé quoi de votre corps ? En tête-à-tête avec le sien, Claire l'interroge, le chahute, le chatouille...

Plaisirs non coupables

Et si on parlait de désir et de plaisir ? Quelle place leur donne-t-on dans nos vies ? Autour d’une bouteille de rosé, Claire lance ses copines sur le sujet. Du sexisme ordinaire à la masturbation, elles questionnent l’intime et ce que notre société en fait.

Un homme à poil.s

Parler de féminisme sans laisser parler les hommes serait un manque cruel de galanterie... Dans cette cinquième chronique, c'est donc la voix d'Adrien que vous entendrez.  Une oreille dans la radio, Adrien s'interroge sur les masculinités et sur la place des hommes dans le féminisme. Et vous, vous en pensez quoi ?

Dans l'open space du pouvoir

La politique, quand on n'est pas militante comme Claire, cela nous paraît lointain. Pourtant, le seul fait de savoir qu'une seule femme a réussi à atteindre l'Hôtel Matignon devrait nous interpeller. Avec les voix de Valéry Giscard d'Estaing, Edith Cresson, Ségolène Royal, et bien d'autres.

Dans le rétro-viseur

Janvier 2021. Épilogue d'une série consacrée au féminisme "ordinaire". Claire s'interroge sur la libération de la parole : Adèle Haenel, Vanessa Springora, Sarah Abitbol... Les révolutions intérieures tracent de nouveaux chemins dans la lutte.