Lecture du soir - L'Étranger | madelen

série

Lecture du soir - L'Étranger

1 saison — 1954

"Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J'ai reçu un télégramme de l'asile: mère décédée, enterrement demain, sentiments distingués. Cela ne veut rien dire, c'était peut-être hier." Dans le cadre des productions du Club d'Essai de 1954, Albert Camus s'attaque lui même à la lecture de son célèbre roman, "L'Etranger". 

Lecture

S1E1

"Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J'ai reçu un télégramme de l'asile: mère décédée, enterrement demain, sentiments distingués. Cela ne veut rien dire, c'était peut-être hier." Ainsi débute l'errance de notre héros, Meursault, dans un monde où règne l'absurde. Mais, ce monde, est-ce que c'est le nôtre? 

S1E2

En 1942, les lecteurs découvrent L'étranger, et avec lui, le concept d'absurde, le mal-être de Meursault, le non-sens du monde qui l'entoure... Notre héros, Français d'Algérie parmi d'autres, impassible et qui ne pleure pas à la mort de sa mère et ne s'abandonne qu'à « la tendre indifférence du monde » est-il étranger à lui même? 

S1E3

Meursault est-il l'archétype de celui qui rejette les codes sociaux et finit guillotiné pour n'avoir pas « joué le jeu », comme l'écrivit Camus dans sa préface à l'édition américaine, en 1946 ? Ou n'est-il que la version romanesque du Mythe de Sisyphe et de sa réflexion philosophique sur l'absurde ? Dernière partie d'un roman qui bouscule.