Les Folies Offenbach | madelen

série

Les Folies Offenbach

1 saison — 1977-1978 — Réal : Michel Boisrond

Froufous, cancan, airs entêtants sont au programme de cette série en six épisodes retraçant la vie du compositeur, violoniste et créateur de l’opéra bouffe Jacques Offenbach. L’enchanteur des nuits parisiennes pendant le Second Empire est interprété par un excellent Michel Serrault. Prenez place la représentation va commencer ! 

Lecture

La Belle Hélène

De retour d'une tournée triomphale en Allemagne, Jacques Offenbach s'attaque à présent à la guerre de Troie en composant "La Belle Hélène" avec Meilhac et Halevy. Offenbach a certes conclu une alliance avec le succès mais le succès est exigeant. Cette nouvelle opérette sera-elle une réussite à la hauteur des précédentes compositions du musicien ?

Monsieur Choufleuri restera chez lui

Le duc de Morny, demi-frère de l'Empereur, règne sur Paris. Il convoque Offenbach et lui demande de composer la musique d'une comédie qu'il a écrite lui-même, "Monsieur Choufleuri restera chez lui". Offenbach accède à la demande et doit aussi admettre que le rôle d'Ernestine soit joué par Jacinthe, la jeune personne à qui s'intéresse le duc...

Le Train des cabots

1868, Jacques Offenbach connait toujours le succès mais ses relations avec l'Empereur et l'impératrice se sont détériorées. Le compositeur bondit dans un train pour rejoindre Compiègne théâtre de festivités données par l'Empereur. Deux jours de frivolité et de libertinage, qu'il saura mettre à profit pour retrouver les faveurs de la cour impériale.

Le Passage des princes

Provinciaux et étrangers affluent à Paris pour l'Exposition universelle. Ils accourent également pour applaudir Hortense Schneider dans "La Grande Duchesse de Gerolstein", de Jacques Offenbach. Roi de Grèce, Duc de Nassau, Vice-Roi d'Egypte, la célèbre actrice ne manque pas de prétendants. Mais son succès attise les rivalités et la jalousie...

Les Bouffes Parisiens

Malgré les succès, Offenbach croule sous les dettes. Il renonce à son poste de chef d'orchestre de la Comédie Française pour se concentrer à l'écriture de ses œuvres. Villemessant le sauve de la banqueroute en réglant une partie de ses dettes. Il lui offre un tout nouveau théâtre. Est ce le début d'une nouvelle page pour le célèbre compositeur ?

La Valse oubliée

1870, la fête impériale est finie et l'ordre moral lui succède. Offenbach, se sent perdu dans ce monde nouveau où on s'efforce de l'oublier. Mais la vitalité diabolique qui est en lui se réveille. Il décide de changer de style et d'écrire "Les Contes d'Hoffmann". Affaibli par la maladie le compositeur livre, avec ce projet, sa dernière bataille...