Les Habits Noirs
Les Habits Noirs est une mystérieuse société secrète qui multiplie les larcins et autres projets criminels. Habiles et rusés, ils parviennent à trouver un coupable idéal qui endosse chacun de leur forfait. Mais leur dernière victime, André Maynotte pourrait bien devenir leur plus grande menace... 

1. (Sans titre)

Caen, 1825. L'armurier André Maynotte est chargé de décorer un coffre précieux dont le contenu est volé. Il est reconnu, à tort, coupable de ce larcin et écope de vingt ans de travaux forcés. C'est le début du duel intrépide entre André Maynotte et la société secrète : les fameux Habits Noirs.
Voir plus

2. (Sans titre)

André Maynotte annonce à sa femme qu'il a vendu son fonds et que Barcelle, amateur d'antiquités, a offert de lui acheter le brassard ciselé à un bon prix. Ils vont pouvoir aller vivre à Paris, leur rêve...
Voir plus

3. (Sans titre)

André découvre qu'on le soupçonne d'avoir cambriolé, avec sa femme Julie, le coffre-fort du banquier Bancelle grâce à un brassard ciselé que toute la ville avait pu voir dans sa vitrine. André est loin de s'imaginer qu'il est victime d'une machination organisée par le mystérieux monsieur Lecoq.
Voir plus

4. (Sans titre)

André revient à Caen et se constitue prisonnier. Il laisse croire que Julie est partie en Angleterre. Le juge Roland, chargé de l'instruction de son affaire, est frappé par sa sincérité. Mais tout concourt à faire d'André un coupable. André comprend qu'un piège a été organisé contre lui.
Voir plus

5. (Sans titre)

André Maynotte est-il victime d'une vengeance ? Son geôlier lui a parlé d'une association secrète, dirigée par un homme qu'on appelle l'Habit Noir et qui fait prendre à l'innocent la peau du coupable. Au procès d'André, au palais de justice de Caen, son avocat, Cotentin de La Lourdeville, se livre à de ridicules et vains effets oratoires.
Voir plus

6. (Sans titre)

Dans la prison de Caen, André découvre que sa cellule fut autrefois occupée par un chef de bande au pouvoir occulte, l'Habit Noir, qui avait scié les barreaux de la fenêtre en vue d'une évasion. En discutant avec Lambert, un codétenu, il apprend qu'un lieutenant de l'Habit Noir, Toulonnais l'Amitié est responsable de ses malheurs.
Voir plus

7. (Sans titre)

André apprend que Julie est venue voir en cachette leur enfant et qu'elle porte son deuil. Madeleine lui donne l'adresse de Julie à Paris. Après avoir embrassé son fils qui ne le reconnait pas, André prend la route. Il arrive à Paris et entre dans une église où a lieu un mariage.
Voir plus

8. (Sans titre)

Le colonel Bozzo, oncle de Julie, n'est autre que l'Habit Noir, chef de cette mystérieuse association et Lecoq, alias Toulonnais l'Amitié, est son lieutenant. Le retour imprévu d'André dérange les plans du colonel qui a remarié sa nièce au jeune Schwartz, qui fut l'instrument involontaire de Lecoq dans l'affaire de Caen.
Voir plus

9. (Sans titre)

En assistant au remariage de sa femme Julie avec Jean Baptiste Schwartz, André, frappé de congestion cérébrale, a été ramené par son ennemi Lecoq dans la demeure du colonel Bozzo. Sauvé de la mort par Fanchette, il est abusé par ce diabolique personnage, responsable de tous ses malheurs et qui tient également entre ses mains Julie son ancienne compagne.
Voir plus

10. (Sans titre)

Arrivée au château de Bois-Renaud, propriété du baron Schwartz, Edmée Leber qui donne des leçons de piano à Blanche, la fille du baron, est reçue par cette dernière. Blanche confie à Edmée que son père voudrait la marier à Monsieur Lecoq de la Perière avec lequel il est en relations d'affaires.
Voir plus

11. (Sans titre)

Edmée, la maîtresse de piano de Blanche, désire donner son congés à la baronne Schwartz : en effet, elle soupçonne celle-ci d'avoir une intrigue amoureuse avec Michel, l'homme qu'elle aime. Elle a vu monter chez lui une femme voilée qui a perdu dans l'escalier une boucle d'oreille en diamants exactement identique à celles de la baronne.
Voir plus

12. (Sans titre)

Un homme surgit devant Similor et Echalot, leur demandant de venir au secours d'Edmée Leber, évanouie sous les arbres. C'est Monsieur Bruneau, le marchand d'habits, un de leurs voisins parisiens. Ils transportent Edmée au bureau de la diligence. Elle confie ses tourments à Monsieur Bruneau.
Voir plus

13. (Sans titre)

Le colonel allait mourir sans avoir livré son secret et personne ne connaissait la cachette de son trésor. Dans le salon, les membres du conseil de l'Habit Noir attendent sa mort. Toulonnais l'Amitié guette cet héritage. Le colonel Bozzo demande à Fanchette d'épouser Toulonnais. Elle refuse car elle le hait et elle aime Michel, le fils d'André Maynotte.
Voir plus

14. (Sans titre)

Lecoq, masqué et caché sur le balcon, est arrivé trop tard : Fanchette, comtesse Corona est partie avec le scapulaire que lui a remis son grand-père. Le grand conseil des Habits Noirs, prévenu de la mort du colonel, assiste à sa déconvenue, mais Lecoq fait croire que le colonel lui a dicté ses dernières volontés.
Voir plus

15. (Sans titre)

Dans leur chambre, les amis de Michel, Maurice et Etienne, découvrent la vieille affaire Maynotte où leurs deux pères et bien des gens de leur entourage ont joué un rôle en 1825. Similor et Echalot, les deux acteurs sans emploi qui cherchent à participer aux mystères des Habits Noirs, viennent offrir leurs services à Maurice et Etienne.
Voir plus

16. (Sans titre)

Trois Pattes prend contact avec les Habits Noirs. La baronne Schwartz qui n'a pas réussi à semer son mari quitte sa voiture en emportant sa précieuse cassette. De la mansarde de Trois Pattes, la comtesse Corona assiste aux retrouvailles d'Edmée et de Michel. Michel révèle à Edmée que la baronne Schwartz est sa mère.
Voir plus

17. (Sans titre)

Michel confie la cassette à Etienne et Maurice. Tout en cherchant à s'emparer du pouvoir suprême chez les Habits Noirs, Lecoq voudrait vendre quelques secrets à la police. Il reçoit le marquis de Gaillarbois, envoyé par la préfecture. Le baron Schwartz attend dans son antichambre. La baronne Schwartz attend également, dans une autre pièce.
Voir plus

18. (Sans titre)

Lecoq, qui se considère comme le chef suprême des Habits Noirs, joue un double jeu : il a reçu un envoyé de la préfecture de police auquel il a laissé entendre qu'il livrerait les Habits Noirs en échange d'un entretien avec le roi Louis Philippe. Il mijote une intrigue politique en poussant en avant un soi-disant fils du dauphin Louis XVII.
Voir plus

19. (Sans titre)

Lecoq expose ses plans diaboliques à Trois-Pattes pour faire condamner Michel Maynotte et faire tomber la baronne et le baron Schwartz après les avoir volés. Trois Pattes retrouve la comtesse Corona dans sa mansarde et lui confie son désir de sauver la baronne le baron et Michel Maynotte.
Voir plus

20. (Sans titre)

Les Schwartz quittent leur château de Bois-Renaud et reviennent s'installer à Paris dans leur hôtel de la rue d'Enghien où se trouvent les bureaux de la banque. Le baron demande à son caissier Champion de réaliser toutes les valeurs disponibles. Le baron et la baronne projettent de donner un bal pour l'anniversaire de Blanche.
Voir plus

21. (Sans titre)

La baronne Schwartz a ouvertement présenté Michel comme son fils. Il deviendra l'époux d'Edmée, fille du banquier Bancelle. L'argent et l'honneur vont être rendus à celle-ci et à sa mère. Michel ignore toutefois toujours qu'il est le fils d'André Maynotte. Etienne et Maurice soupçonnent la vérité : monsieur Bruneau est André Maynotte.
Voir plus

22. (Sans titre)

On enterre le colonel Bozzo. A la cérémonie, où se retrouvent les Habits Noirs et le Tout-Paris, Monsieur Schwartz, le père de Maurice, et Monsieur Roland, le père d'Etienne, se rencontrent à la sortie de l'église. En 1825 à Caen, ils furent respectivement commissaire de police et juge d'instruction dans l'affaire Maynotte...
Voir plus

23. (Sans titre)

Pour prendre Lecoq au piège, Monsieur Bruneau a besoin du brassard ciselé d'André Maynotte, gardé comme une relique par Edmée. En effet, Lecoq veut se servir du brassard pour cambrioler le coffre fort de la banque Schwartz...
Voir plus

24. (Sans titre)

La comtesse Corona ignore que Lecoq l'a suivie et l'attend caché dans le fiacre qui l'a amenée. La comtesse est l'alliée d'André Maynotte qu'elle a aimé alors qu'elle n'était encore que la petite Fanchette. Elle l'a protégé au sein de l'Association des Habits Noirs. Puis elle a aimé Michel, le fils d'André, mais Michel lui a préféré Edmée.
Voir plus

25. (Sans titre)

Revenue de son évanouissement Edmée se souvient d'avoir été agressée. La police arrive et les soupçons se portent d'abord sur Similor et Echalot puis sur Monsieur Bruneau dont le couteau a servi à poignarder la comtesse. Finalement la comtesse respire encore, mais elle est intransportable.
Voir plus

26. (Sans titre)

Lecoq raconte à Trois Pattes qu'il a assassiné la comtesse avec le couteau de Monsieur Bruneau pour que celui-ci soit accusé du meurtre. Il lui confie aussi qu'il a le brassard, que le cambriolage de la banque Schwartz aura lieu pendant le bal et qu'il fera imputer ce vol à Michel.
Voir plus

27. (Sans titre)

Michel croit que son père André Maynotte est un assassin. Trois Pattes détrompe Michel et le conduit chez la baronne Schwartz. Le commissaire Schwartz voudrait que son fils Maurice diffère son mariage avec Blanche. Maurice désire convaincre son père de l'innocence d'André Maynotte.
Voir plus

28. (Sans titre)

C'est le soir du bal donné par le baron et la baronne Schwartz pour l'anniversaire de Blanche. Le baron a tout préparé pour leur fuite en Angleterre la nuit même. Les invités arrivent. Les membres des Habits Noirs, mêlés aux badauds, selon les instructions de Trois Pattes, lancent des réflexions ayant trait aux "secrets de la maison".
Voir plus

29. (Sans titre)

Le bal, très réussi, se déroule dans les salons de l'hôtel Schwartz. Trois Pattes, avec l'aide de Similor et Echalot, a écarté le ménage Champion qui gardait la banque. Lecoq attend le signal pour rejoindre Trois Pattes : il ne sait pas que celui-ci a travaillé contre lui. Lecoq croit n'avoir rien à redouter du Préfet de Police...
Voir plus

30. (Sans titre)

Devant le baron et la baronne Schwartz, Trois Pattes retire son déguisement : c'est André Maynotte. En présence du commissaire Schwartz et du juge Roland, André se déguise de nouveau. Ensemble, ils descendent dans la salle des coffres...Prisonnier du brassard, tandis que Trois Pattes dévisse celui-ci afin de le libérer, Lecoq explique "la mécanique" des Habits Noirs.
Voir plus

31. (Sans titre)

Trois Pattes a libéré Lecoq du brassard et Lecoq a compris que Trois Pattes et André Maynotte ne faisaient qu'un : il s'apprête à tuer André. La police intervient aussitôt. André explique toute l'histoire et dit qu'il veut mourir pour laisser Julie libre.
Voir plus
  • Production :

  • Office national de radiodiffusion télévision française

Partager sur :